côté bébévie quotidienne

Comment choisir la bonne couche Pampers ?

339views

Trouver la bonne couche pour bébé n’est pas toujours évident. Les produits disponibles sur le marché ne sont pas toujours aussi efficaces que les publicités le prétendent. Toutefois, les couches Pampers se démarquent de la concurrence en proposant toute une gamme de produits adaptés aux besoins des bébés et aux exigences des parents. Souvent, il arrive que vous vous perdiez face au vaste choix qui s’offre à vous. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour choisir la couche Pampers qui convient le mieux à votre bébé et vous.

Présentation du produit

Histoire de l’entreprise

Pampers a été fondée par Victor Mills dans les années 1950, un ingénieur américain spécialisé dans la chimie et travaillant à l’époque pour la société Procter & Gamble. Les premiers consommateurs de ses produits sont ses petits-enfants, faisant office de cobayes pour expérimenter et améliorer au fur et à mesure la qualité des couches.

Au fil des années, la conception de la forme, de l’efficacité et des accessoires comme les attaches ont évolué pour conquérir peu à peu le cœur des parents. Pampers forge sa notoriété au fil du temps avant de s’imposer plus tard comme un des leaders dans le domaine.

Aujourd’hui, la marque propose des couches de gammes très diverses et dotées d’une propriété d’absorption et de confort remarquables. Elle a su utiliser son expérience et son savoir-faire longuement acquis pour parfaire ses produits.

Composition et caractéristiques des couches

Les couches Pampers sont des gages d’efficacité et de sûreté d’utilisation ainsi que de confort et d’hygiène pour le bébé. Le laboratoire de conception des produits travaille en étroite collaboration avec des pédiatres et des spécialistes en dermatologie infantile. Les couches sont soumises aux normes et aux standards internationaux afin de garantir leur qualité.

Les super-absorbants

Il s’agit d’un composant capable d’absorber le liquide et le retenir quasiment instantanément. Sa plus grande particularité réside dans le fait qu’il peut retenir jusqu’à trente fois son poids. Totalement sûr pour la peau du nourrisson, il a d’ailleurs été soumis à des études et des analyses minutieuses pour s’assurer qu’il ne provoque aucune irritation pour la peau.

La cellulose

Cette matière possède également de grandes propriétés absorbantes. Combinée aux super-absorbants, elle confère aux couches une efficacité optimale et un confort assuré à votre bébé dans toutes ses activités.

Le polypropylène

Cette matière offre de la douceur à la couche, surtout au niveau des parties mises en contact avec la peau de bébé. Malgré sa douceur, cette fibre est extrêmement résistante, ce qui offre à l’enfant une liberté totale dans ses mouvements sans avoir peur de déchirer sa couche.

Le polyester

Le polyester est une matière très présente dans les vêtements de sport et dans les couches Pampers. La raison vient du fait de sa capacité à répartir uniformément l’humidité. La couche fonctionne donc de façon optimale et dure plus longtemps.

L’élasthanne

Cette fibre très élastique possède la propriété d’être modulable et d’épouser parfaitement les contours du corps. Cela permet à la couche de tenir en place, quel que soit le mouvement de bébé et sa posture, sans craindre les éventuelles fuites.

Quelles sont les différentes gammes de couches Pampers

Depuis sa création, Pampers a grandement évolué et propose désormais une gamme complète de produits qui s’adaptent à tous les besoins.

New Baby Dry/New Baby

Cette gamme de couches possède une capacité d’absorption très élevée et très rapide. La version New Baby Dry est pourvue d’un indicateur d’humidité qui vire au bleu lorsque la couche est de plus en plus humide.

Destinée généralement aux nouveau-nés, la gamme est disponible en taille 1 et 3 et s’utilise aussi bien de jour et de nuit.

Simply Dry/ Sleep & Play

La catégorie Simply Dry/Sleep & Play constitue un parfait compromis entre la qualité et le prix. Sa capacité d’absorption est assez bonne tandis que son prix est relativement peu élevé. C’est une des raisons pour lesquelles la grande majorité des mamans recommandent cette catégorie.

La gamme se décline sous 3 tailles, allant de 3 à 5.

Sensitive New Baby/ Premium Care

Cette catégorie de couche protège à la fois le bébé de l’humidité, mais apporte également un soin à la peau. En effet, l’aloe contenu dans la couche procure un soin supplémentaire qui protège sa peau des irritations.

La gamme Sensitive est dotée de l’indicateur d’humidité qui vire au bleu lorsque la couche est pleine. Elle est disponible uniquement en tailles 1 et 2, tandis que la version Premium Care va de la taille 1 jusqu’à 5.

Active Fit

Il s’agit de la version haut de gamme des couches Pampers. La capacité d’absorption de l’Active Fit est sans doute l’une des plus efficaces du marché. Permettant de garder les enfants jusqu’à 12 heures à l’abri de l’humidité, elle se dote également de la technologie 3-Way Fit, assurant une liberté totale de mouvement au bébé tout en restant parfaitement en place.

La gamme est disponible en taille 3, 4 et 5.

Active Baby Dry/ Baby Dry

La gamme Baby Dry/Active Baby Dry possède une double zone qui retient l’humidité : le noyau qui bloque les liquides et la couche elle-même. Cette double efficacité absorbante permet de faire tenir votre bébé au sec jusqu’à 12 heures. Elle est parfaite pour une utilisation de nuit.

La gamme se décline en 6 tailles différentes, allant de 1 à 6.

Globalement, la version Active se différencie de la version normale sur le point de vue décoratif de la couche ainsi que du poids autorisé du bébé pour la taille 4

Easy Up

Easy Up est la gamme de transition entre les couches et les culottes. Elle offre un haut pouvoir d’absorption, assurant une protection maximale allant jusqu’à 12 heures.

Sa forme identique à celle d’une culotte permet un changement facile et rapide, ainsi qu’un confort optimal au bébé. De plus, la couche est ornée de personnages de dessins animés qui vont plaire aux tous petits.

Les tailles disponibles pour la gamme Easy Up sont le 4, 5 et 6.

Quels sont les différents critères de choix d’une couche ?

Avant d’acheter la couche qui convient à votre bout de chou, il est important de tenir compte des quelques critères ci-dessous pour être certain de faire le bon choix.

L’âge et le poids du bébé

Les couches diffèrent selon l’âge et surtout du poids de votre enfant. En effet, une couche conçue pour un nouveau-né ne conviendra pas à un enfant de 12 mois, que ce soit en taille ou en capacité d’absorption. Ces deux critères sont très importants et sont quasiment indissociables, puisqu’un enfant de 2 mois peut dépasser largement son poids moyen tout aussi bien qu’un enfant de 12 mois peut être en dessous de son poids préétabli. De ce fait, il est primordial de noter à la fois de l’âge et du poids.

Généralement, les couches sont catégorisées en tailles, allant de 1 à 6 selon l’âge et le poids du bébé.

La taille 1-2

Il s’agit des couches destinées aux nouveau-nés. Le poids conseillé varie de 2 à 5 kg pour un âge allant de la naissance jusqu’à environ 2 ou 3 mois. Certaines marques utilisent l’appellation « Mini » pour cette catégorie.

La capacité d’absorption des couches de la taille 1-2 doit être la plus forte possible, puisque durant cette période, le bébé se nourrit exclusivement de liquide (lait maternel) et sa selle sera plutôt liquide. Sa couche aura donc tendance à se remplir davantage.

Des risques de débordement et de fuites sont à craindre pour des couches de mauvaise qualité.

La taille 3-4

Cette catégorie de taille convient aux bébés qui commencent à faire des mouvements comme se rouler, ou ramper. La taille 3 correspond à un poids allant de 4 à 9 kg, tandis que la taille 4 va de 7 à 18 kg.

Les couches sont conçues pour s’adapter parfaitement aux mouvements et à la morphologie de l’enfant, tout en lui offrant une liberté totale. Pour procurer à l’enfant une plus grande sensation de confort, elles sont plus fines entre les cuisses.

La taille4+, 5 et 6

Les couches de cette catégorie correspondent à des enfants allant de 9 à 20 kg pour la taille 4+, de 11 à 25 kg pour la taille 5 et de plus de 16 kg pour la taille 6.

Ce genre de couche est assez fin, afin que l’enfant ressente une liberté de mouvement totale. Généralement, les enfants de cette catégorie sont aptes à marcher, voire à courir et à déambuler partout dans la maison.

Le prix

Le prix est un critère essentiel lors de votre achat. En premier lieu, il est important de noter que les prix varient selon les magasins pour de mêmes modèles et de mêmes marques. Il est donc inutile de se précipiter à acheter chez la première boutique. Comparer les prix est nécessaire pour économiser.

En second lieu, pour une même marque, les prix sont différents en fonction de la taille, de la gamme et du nombre de couches prévus dans l’emballage. Il est plus judicieux de les acheter en grande quantité. Cela vous revient assez cher sur le moment, mais c’est beaucoup plus rentable si vous faites le calcul à l’unité.

Les couches qui offrent le meilleur rapport qualité/prix sont également à privilégier, afin d’économiser davantage tout en vous assurant une qualité convenable.

La composition des couches

La peau des bébés est très fragile. Il arrive parfois que les éléments qui composent les couches ne conviennent pas à certaines peaux des bébés, ce qui risque de provoquer des irritations et des rougeurs.

“Qu’il s’agisse du polypropylène ou du polyester, ces composants ne sont pas forcément tolérés par les bébés, surtout dans le cas où les couches sont de mauvaise qualité.” Nous indique Thibault spécialise de la couche pampers chez maison-et-beaute.fr

Les changements de comportement et de couleur de la peau des bébés sont donc à surveiller avec attention, surtout lorsque vous changez de type ou de marque de couche. Dès que des manifestations suspectes apparaissent, il est préférable de changer de marque ou de consulter un pédiatre.

À quel moment et comment changer votre bébé ?

Les nouveaux parents appréhendent souvent cet instant : changer bébé. Cependant, il s’agit d’un passage obligé pour garantir son hygiène et sa santé. Il est donc inutile de toujours attendre mamie pour cette tâche, certes compliquée au début, mais qui se révèlera moins rude que cela au fil des essais. Voici l’essentiel à savoir pour vous éclaircir.

Quel est le bon moment pour changer bébé ?

Cette question est assez relative. Des parents préfèrent le faire avant de lui donner son repas, certains le font après. Toutefois, veillez à vérifier régulièrement l’état de la couche afin d’éviter que bébé ne soit trop longtemps en contact avec la saleté. Les irritations et les rougeurs apparaissent plus facilement lorsque les couches sales ne sont pas changées fréquemment.

Que ce soit avant ou après le repas, chaque moment présente des avantages et des contraintes. Si vous décidez de le changer avant le repas, cela évitera de trop manipuler le bébé après qu’il soit rassasié, évitant les risques de vomissements. Cependant, il se peut qu’il soit agité, étant donné qu’il a faim. Donc, la séance peut devenir un calvaire.

Si, par contre, vous décidez de le changer après le repas, il sera beaucoup plus calme. Mais les risques qu’il soit endormi sont grands, et vous allez alors le réveiller pour, ensuite le rendormir.

En ce qui concerne le fait de changer bébé durant la nuit, il n’est pas forcément nécessaire de le faire, surtout s’il est calme. En effet, si sa couche est pleine, il vous le fera savoir et c’est uniquement à ce moment que vous aurez besoin de vous lever. Dans le cas contraire, laissez-le dormir et reposez-vous également.

 

Les étapes à suivre

Changer votre enfant suit généralement une routine assez simple, mais qui requiert de la dextérité et de la pratique. Le premier geste consiste à étaler une serviette de toilette propre sur lequel votre bébé sera allongé. Une fois que la couche est ouverte, essuyez ses fesses avec et retirez complètement la couche.

Muni(e) d’une lingette pour bébé ou d’un coton imbibé d’eau, nettoyez les fesses en partant des zones les plus propres aux plus sales. Les endroits les plus délicats tels que le pli de l’aine ou entre les fesses ainsi que les organes génitaux doivent bénéficier de plus d’insistance afin de minimiser les risques d’irritation.

Enfin, essuyez délicatement toute la partie inférieure de votre enfant avec la serviette. Vous pouvez également appliquer une crème sur ses fesses pour prévenir les rougeurs et les irritations. Jetez la couche usée et remplacez-la par une neuve en faisant attention à ce que les attaches soient bien placées au niveau du nombril.

 

Quels réflexes adopter ?

Pour que chaque séance de change de votre bébé se déroule sans anomalie, voici quelques bons réflexes à avoir. D’abord, prenez le soin de placer tous les articles dont vous aurez besoin avant de commencer, afin d’éviter les va-et-vient pendant le change. Vous aurez ainsi votre bébé tout le temps entre vos mains et vous éviterez les risques de chute.

Ensuite, il n’est pas nécessaire de déshabiller complètement votre bébé. En effet, seule sa partie inférieure est sollicitée, donc soyez astucieux pour ne pas perdre inutilement de temps. De plus, les vêtements destinés aux nourrissons sont généralement conçus pour faciliter le change des bébés.

La chambre dans laquelle vous allez changer votre bout de chou doit aussi être bien chauffée. Les enfants en très bas âge sont très sensibles au froid. Il est donc primordial de l’exposer le moins longtemps tout nu à l’air, surtout dans une salle assez froide.

Enfin, le dernier réflexe consiste à toujours se laver les mains après chaque change avant de prendre bébé dans vos bras. Ces petits réflexes vous feront à la fois gagner du temps, mais assureront la sécurité et la santé de votre petit.

Leave a Response